Newsflash

GARANTIE CHARPENTIERE ASSISTANCE - Cliquez ici
L'applicateur ayant souscrit à ce service Après Vente de 10 ans fera bénéficier à sa clientèle la certitude d'intervention en cas de cessation définitive d'activité
(20 ans l'isolation pour BELLOUATE de cellulose)...

Stations Pièges termites*

Imprimer PDF

 

FRANCE DETERMITAGE ®

Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Tél : 04 93 744 100 Fax : 04 93 748 730


termitex2



REF : 140110 STATION TRACEUR TERMITEX DETECTION TERMITES 2009                                                                    REF : 140120 STATION TRACEUR TERMITEX DETECTION 2009 +48                                                                            REF: 140130 clé 2008 POUR TERMITEX                                                                                                                             REF : 140150 RECHARGE 2008 TERMITEX STATION PIEGE CURATIF TERMITES



1 Stations Pièges de détection de termites
L’utilisation des pièges termites pour un diagnostic plus précis et plus professionnel des zones infestées, consiste à placer dans les parties communes du bâti ou du non bâti, des pièges permettant de détecter la présence de termites. Esthétiques, ils ressemblent à des arroseurs automatiques pour pelouses. . Il existe des stations pièges termites sols, murs et cordonnets termites.
NB : Le piège de détection permet d’orienter le spécialiste pour déterminer s’il y a une activité de termites souterrains. En cas de recherche négative dans une zone termitée, il est judicieux de proposer des Sations pièges de détection avec un contrôle tous les 2 ou 3 mois afin de suivre l’évolution du secteur en intervenant avant que les dégats soient irréversibles.

DEFINITION
Lorsque le piège de détection a été sérieusement colonisé par les termites, il suffira de changer la partie intérieure du piège par un piège curatif destiné à éliminer la colonie en réduisant considérablement sa population.
Cette opération curative est réservée aux professionnels du traitement.
30TERMIT
2 Empoisonner la termitière
Une solution insecticide à retardement est mélangée à des aliments couramment appréciés par les termites de manière à constituer des appâts.

Les benzoylurées (perturbateurs de mues)
C'est un groupe d'insecticides découvert en 1972, le diflubenzuron étant la première matière active commercialisée. Elle se caractérise par son mode d'action qui perturbe la formation de la chitine qui n'est plus sous forme fibrillaire des larves d'insectes. La chitine synthétase est le site actif. Les insectes meurent lors de la mue suivante. Ils sont faiblement toxiques pour l'homme. Le délai d'action est de 2 à 7 jours. Leur demie-vie est de 2 semaines.

Disposés sur les différents cheminements empruntés par les termites (réticulititermes lucifugus dont Reticulititermes Grasseï) ces appas sont à effet retard. : ils vont progressivement causer la mort des ouvriers et de leurs congénères à chaque mue.
Cette technique aboutit peu à peu à la disparition complète de la colonie. La rapidité avec laquelle les résultats se manifestent dépend de l’activité saisonnière des termites, des espèces rencontrées .

Composition Dimilin®
* Diflubenzuron
Nom du produit chimique : N-(((4-chlorophenyl)amino)carbonyl)-2,6-diflubenzamide (9CT) - Synonyme : diflubenzuron
(4-chlorophenyl)-3-(2,6-difluorobenzcyl) urea(IUPAC)
Genre de produit : Insecticide Produit chimique : benzoylurea

- Station traceur piège détection termites sol.
Conditionnement carton de 50 stations traceurs pièges Sol avec clé de sécurité. Curatif ref TDK501 vendu à l’unité.

Station traceur piège détection sol termites TDK480
Conditionnement carton de 48 Station traceurs pièges avec clé de sécurit. Curatif TDK81 vendu à l’unité.
- Station traceur piège détection Mur, cloison, sol betonné CTS240. Conditionnement carton de 48 stations traceurs pièges Mur, cloison, sol betonné avec clé de sécurité. Curatif CTS241.

Cordonnets
Boitier mural (petit model) cordonnet détection termites

Important : Ne jamais placer directement les sations curavites avant d’avoir détecté une activité dans les pièges de détection.
Ne jamais manipuler les station piège de détection et curatif par des employés fumeurs ou prendre toutes les précautions pour que la nicotine transpiratoire ne puisse incomodé les termites.

ACTION CURATIVE :
Après avoir constaté une activité dans la station piège de détection, placer à proximité un piège curatif contenant la matière active, biocide à action spécifique, inhibiteur d'hormones de croissance, il agit comme inhibiteur de mue en perturbant et en empêchant la formation de la chitine, provoquant ainsi des désordres dans les tissus cuticulaires. Les termites meurent au moment de la mue suivante. La mortalité est échelonnée en fonction du stade de développement et de la fréquence des mues au moment du traitement.

-Empêche les termites de muer, provoquant leur destruction par nécrose.
- Les éclosions après une ponte doivent pour se développer, ingérer du bois. Elles seront arrêtées dans leur développement et détruites.
- Les termites ingérant des particules de bois et les transportant dans la termitière, contamineront l’ensemble de la colonie.

Ces actions permettant à plus ou moins brèves échéances l’élimination partielle ou totale de la termitière, mais nécessitera pendant plusieurs mois voir plusieurs années une surveillance permanente du traitement. En effet, une colonie éliminée peut être remplacée par une autre. En cas de persistance du termites, il sera impérativement préconisé dans le devis un traitement par barrière chimique du bati.

Déclaration aux centres Anti-poison de :
Nancy : tél 0383852192 - Paris : tél 0140054338

Nota
Les informations ci dessus n’ont d’autres but que de faciliter le travail de nos clients. Elles ne sont données qu’à titre indicatif et ne sauraient engager la responsabilité du fabricant ou du distibuteur, les conditions d’emploi échappant à son contrôle. Les caractéristiques citées dépendent des conditions de conservation et de mise en oeuvre.
Les renseignements que nous donnons reflètent la règlementation en vigueur et les connaissances techniques que nous avons acquises à la date de l’élaboration des présentes. Avant toute mise en oeuvre, s’assurer que la présente fiche technique n’a pas été modifiée par une édition plus récente, susceptible de prendre en compte des données techniques nouvelles.
Dans le but d’améliorer l’efficacité, de préserver l’environnement, ou tout simplement de s’adapter à la législation évolutive, les Laboratoires Xylobell se réservent la possibilité de modifier sans préavis la composition de ses produits.


Edition : 11/2004 REFERENTIEL N° 2006/01

Traitement contre les termites sous-terrains (*ne fonctionne pas sur les termites de bois secs)
Par stations pièges de détection et d’éradication de termitières.


Être assiègé par les termites ou tenter d’éliminer les termitières environnantes !
1) PREPARATOIRE :
a) Une visite très minutieuse des lieux par le service technique est indispensable, avec sondage de tous les bois visibles.
- Vide sanitaire,
- cave,
- étage par étage,
- cloisons
- comble,
- sol extérieur,
- confirmer si la proprété à surveiller est en zone termitée, s’il existe des déclarations en mairie, si le préfet a déclaré la ville termitée (voir législation sur la Loi termites)
- rechercher et relever la présence de bois suceptibles d’être infestés par les termites, les larves xylophages, les champignons lignivores.
- relever les présences d’humidité. (Obliger le client à éliminer à sa charge cette humidité lorsque l’entreprise lui en donnera l’ordre. En cas de non exécution par le propriétaire aucune garantie d’élimination des termites ne pourra être envisagée).
- relever les présence de souche (Obliger le client à éliminer à sa charge cette humidité lorsque l’entreprise lui en donnera l’ordre. En cas de non exécution par le propriétaire aucune garantie d’élimination des termites ne pourra envisagée).
- relever la présence et l’importance de l’infestation termites, larves xylophages (précoiser si termites sous terrain ou termite de bois sec) et champignons; (Attention l’article 9, de la Loi termites n° 99-471 dans son article 9 et ses textes complémentaires interdit à une entreprise de traitement d’effectuer des expertises termites, il convient donc d’être très prudent sur le libellé de vos affirmations qui pourraient être assimilées par des tiers comme une expertise). Ne pas oublier de préciser que votre devis ou observations ne pourront être utilisés dans le cadre d’une transaction immobilière.

b) S’assurer qu’il s’agit bien de termites du type souterrains. S’il s’agit de termites de bois sec, reconnaissable par leur col jaune, exclure le traitement par station traceur
c) En cas d’incertitude, s’abstenir de toute affirmation et obliger le client à faire appel à un expert en état parasitaire pour confirmation du type de termites et des endroits infestés, ce qui dégagera la responsabilité de l’entreprise.

d) Se munir d’un bloc note pour réaliser un plan de la propriété en relevant les mesures métriques niveau par niveau, s’informer sur toute implantation d’éléments pouvant déterminer le maintiens des termites en place (rivière sousterraine, puits, fosse sceptique à l’abandon, descentes de gouttière sans réceptacle ( humidification permanente du terrain), s’assurer qu’il n’y a pas de pièce de bois dans les murs béton etc…)
Décrire en extérieure mettre en évidence les parties meubles et les parties goudronnées, bétonnées ou non accessibles…


2) POSE DE STATIONS TRACEURS :
e) Quelque soit le degré d’infestation, il est indispensable de commencer par poser des pièges de détection dit traceurs. En effet, la pose de ces pièges en extérieur, à 1 m des murs et tous les 3 mètres autour de la propriété permet d’avoir une vision plus réaliste de l’emplacement de la termitière secondaire ou principale.
f) En suivant cette ligne de contamination, la présence d’humidité ou de souches doivent se trouver sur la trajectoire des termites (souterrains). Il n’est pas conseillé de perturber les termites inutilement, c’est pourquoi, il faut prévoir dans la mesure du possible des stations avec clé de sécurité pour éviter la manipulation par des personnes étrangères à l’entreprise,

g) Dans le cas de présence de cordonnet, placer des stations traceurs sur les cordonnets, en évitant de perturber les termites. Constater si le cordonnet est actif ou non actif. En effectuant une coupure dans le cordonnet, devrait apparaître en quelques secondes un termite soldat agressif, permettant d’affirmer que le cordonnet est actif. Quelques heures plus tard, le cordonnet devrait être réparé.


3) CINQ ANS DE SURVEILLANCE
h) Précautions : dans tous les cas, utiliser des gants pour éviter la transmission des odeurs de l’homme sur les pièges traceurs. La nicotine étant un insecticide, les fumeurs doivent prendre des précautions supplémentaires pour ne pas déclancher de la part des termites des phéromones de détresse.
L’entreprise doit être équipée et organisée pour effectuer chaque trimestre la surveillance des stations traceurs. Attendre une sérieuse connection avant de placer à côté du traceur une station curative.

i) Le contrat de surveillance trimestrielle doit être prévu pour une durée de 5 années, payable annuellement et d’avance. Toute annulation ou impayée dans les délais de la part du client interrompts immédiatement le processus de vérification trimestrielle et toute reponsabilité. Dans la mesure du possible, réclamer à votre client une lettre de résiliation des visites trimestrielles, en cas de refus, l’entreprise doit confirmer par Lettre recommandée A/R les intentions ou affirmations verbales du clients.

j) Il a été jugée par la Cours d’Appel de Toulouse que toute obligation de faire qui n’avait pas été consignée préalablement sur le devis, était à la charge de l’entreprise et sous son entière responsabilité…

k) L’élimination de la ou des termitières peut mettre plusieurs mois, une termitière peut être remplacée par une autre colonie, il n’y a donc aucune garantie dans l’absolu. Après élimination, le maintien de la surveillance est impérative. Les dégats occasionnés par les termites peuvent donc continuer jusqu’à élimination complète de la termitière principale.

l) En cas d’élimination partielle ou incomplète des termites, il doit être prévu dans vos devis l’ultime solution en proposant la barrière chimique avec garantie d’efficacité de 5 ans dans la mesure ou l’humidité, les souches ont été éliminées et que les bois ont tous été injectés par un produit anti-parasitaire Xylobell. (réserves pour les bois non accessibles)